Actualités

Toutes les actualités

Médiathèque

media centre thumb

 

Pour toute demande d'information sur les visa et les services consulaires de l'ambassade, merci d'écrire à
consular.services
@afriquesud.net

 

 

 

CONFERENCE A PARIS POUR LE CENTENAIRE DE LA NAISSANCE D'OLIVER R. TAMBO

 

Dans le cadre des célébrations du 100e anniversaire de la naissance d’Oliver R. Tambo, l’Ambassade d’Afrique du Sud à Paris organise une conférence dont les principaux intervenants sont Mme Jacqueline Derens, militante anti-apartheid et auteur d’un livre sur Dulcie September, et Mme Euzhan Palcy, réalisatrice et productrice du film « Une saison Blanche et Sèche » qui fut, cette année, décorée dans l’Ordre des Compagnons d’Oliver Tambo par le gouvernement sud-africain. Ces deux interventions seront suivies d’une vidéo sur Oliver Tambo.

 

 Oliver Tambo (1917-1993)  fut président du Congrès National Africain de 1967 à 1991. Il passa plus de trente années en exil.

Oliver Tambo est né le 27 octobre 1917 dans le village de Kantolo à Bizana, Pondoland. Il fut un élève brillant et montra dès son plus jeune âge ses prédispositions de leader. Il voulait devenir médecin, mais les lois de l’apartheid interdisaient alors aux Noirs de faire des études de médecine. Il passa donc une licence de physique et de mathématiques à l’Université de Fort Hare.  Secrétaire-général du Conseil représentatif des Etudiants, qui prônait une politique de non-coopération avec la direction de l’université, Oliver Tambo fut alors expulsé de l’Université. A la demande de la direction de l’ANC, Oliver Tambo et sa famille partirent en exil. Ils sillonnèrent le monde pour obtenir soutien et solidarité à la lutte contre l’apartheid.

 

La famille Tambo revient en Afrique du Sud en 1990 année où l’ANC retrouve droit de cité. Lors de la conférence de 1991, Oliver Tambo, fidèle à ses convictions, décline tout poste important que son statut et son action auraient pu lui conférer et accepte juste un poste honorifique. Il meurt le 23 avril 1993 sans avoir goûté les fruits de la liberté pour laquelle il a combattu toute sa vie. Il a eu droit à des funérailles nationales.

 

 

 

 

 

 

Les intervenants:

 

Jacqueline Derens est auteure et traductrice. Ancienne enseignante d’anglais elle devient militante anti-apartheid dans les années 70. En 1979, elle rencontre Dulcie September avec qui elle se lie. De 1986 à 1994, Jacqueline Derens occupe le poste de secrétaire générale de la Rencontre Nationale contre l’apartheid. En1994, elle fonde l’association RENAPAS, (Rencontre avec le Peuple d’Afrique du Sud). En 2012, elle publie un ouvrage sur la représentante de l’ANC en France assassinée à Paris le 29 mars 1988. Jacqueline Derens a souvent rencontré des dirigeants sud-africains et notamment Nelson Mandela avec lequel elle s’est entretenue à plusieurs reprises.

Euzhan Palcy est une réalisatrice et productrice française. Elle a contribué à attirer l’attention sur les injustices sociales en Afrique du Sud en adaptant le roman d’André Brink « Une saison Blanche et Sèche » au cinéma. Elle s’était rendue à l’époque en Afrique du Sud en défiant la section spéciale du régime d’apartheid. En avril dernier elle a été récompensée dans l’Ordre des Compagnons d’Oliver Tambo pour « sa contribution à la lutte de libération en mettant en lumière les injustice sociales à travers un film international qui a renforcé la lutte contre l’apartheid ».

 Jeudi 16 novembre à 18h00, Club Confair, 54, rue Laffitte, 75009 Paris